Les parades

Oiseaux.info par Damien Thiebault

Au fil de leur évolution, les oiseaux ont développé certains comportements pour pouvoir communiquer entre eux. Le chant reste sûrement le plus important, mais il existe aussi toute une panoplie de signaux visuels, notamment le plumage et ses variations.


Le langage du plumage.


Les motifs et les coloris attrayants des oiseaux nous permettent de les distinguer. Pour les oiseaux eux-mêmes, ce sont des moyens de communication significatifs. Par exemple, lorsque le pinson, en s'envolant, exhibe les plumes blanches des côtés de sa queue, c'est pour inviter ses congénères à le suivre. Pour de nombreuses espèces, les modifications du plumage selon les saisons servent à lancer des messages importants. On connaît, par exemple, la spectaculaire livrée prénuptiale de certains oiseaux au printemps, qu'accompagnent parfois des attributs ou des comportements particuliers. Ces attributs se retrouvent sur les parties les plus visibles de l'oiseau : tête, cou, poitrine, ailes ou queue. Le mâle de l'aigrette, par exemple, s'embellit d'une huppe voyante, tandis que le colibri fait miroiter les reflets irisés de sa gorge et de sa calotte. Mais la parure la plus impressionnante reste la longue traîne aux couleurs chatoyantes que déploie la paon mâle pour sa parade nuptiale. Dans certains cas, c'est la combinaison des couleurs et des motifs qui est significative. Le plumage du canard carolin, brillant et coloré, s'orne d'une petite crête luisante qui s'abaisse pour épouser le contour du cou et créer ainsi un effet des plus remarquables. Certains oiseaux ont développé des attributs pour le moins curieux : chez quelques espèces de gélinottes et de poules des prairies, le cou est pourvu de plumes qui se dressent pendant la parade nuptiale pour révéler de larges sacs aériens aux couleurs brillantes.


Autres modes d'expression.


Outre leur apparence, les oiseaux affichent divers comportements qui, souvent liés au caractère particulier de leur plumage, leur permettent de se faire bien comprendre. Le paon offre un superbe spectacle en étalant sa traîne ; l'aigrette prend la pose pour se montrer sous son meilleur jour à la future partenaire. La parade du canard carolin devant sa dulcinée n'est pas improvisée : il compose sa posture et ne dévoile que son meilleur profil ! Accomplir des prouesses fait partie des modes d'expression des oiseaux. Chez les rapaces, entre autres, c'est un comportement de prédilection : ils effectuent des vols acrobatiques, exhibant ainsi leur habileté et leur force. Colibris, bécasses, bécassines et alouettes font aussi des démonstrations d'habileté en vol et ponctuent d'un chant leur performance.


Rôle des parades.


La plupart des parades, surtout les plus sophistiquées, ont une signification sexuelle : l'oiseau tente de séduire un partenaire. L'initiative revient le plus souvent au mâle et, bien qu'il y ait des exceptions, c'est lui qui arbore le plumage le plus coloré et fait étalage de ses attributs. Mais le répertoire de l'oiseau ne s'arrête pas là. Selon les circonstances, il adopte un comportement particulier : pour souhaiter la bienvenue, menacer, ou manifester sa soumission. Et il peut, comme le grand gravelot, feindre une blessure pour tromper ses prédateurs.

Créé le 16/12/2002 par Damien Thiebault


A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts
Mis à jour le 19/03/2014 14:29:41 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Les parades