L'origine des oiseaux

Oiseaux.info par Damien Thiebault

Les dépôts fossiles ne nous fournissent que très peu d'informations sur l'origine des oiseaux. Car non seulement le squelette d'un oiseau est fragile mais nombre de ses os sont creux et donc très friables. En outre, les oiseaux terrestres meurent rarement là où leurs restes auraient pu s'enfouir dans les couches sédimentaires qui recèlent des fossiles. Il est probable aussi que bon nombre d'oiseaux préhistoriques ont été la proie d'autres animaux carnivores. On estime qu'entre 1,5 et 2 millions d'espèces ont vu le jour depuis le plus ancien oiseaux connu, Archaeopteryx. Les spécimens recueillis ne permettent guère de prouver l'existence de plus de 12 000 de ces espèces.


DINOSAURES A PLUMES.


Même si l'origine précise des oiseaux est encore incertaine, on pense qu'ils ont des reptiles pour ancêtres. Une théorie bien étayée veut que les oiseaux descendent d'un sous-groupe de dinosaures, les théropodes, qui peuplaient la Terre il y a 200 millions d'années. Les clavicules ou fourchettes en forme de U, qu'on trouve autant chez les oiseaux que chez certains théropodes, permettraient, dit-on, d'établir le lien entre eux.Chez les oiseaux, ce caractère joue un rôle primordial dans leur aptitude à voler, alors que chez les dinosaures il a probablement évolué pour servir du support aux courtes pattes antérieures avec lesquelles ils attrapaient leurs proies.


archaeopteryx
archaeopteryx
OISEAUX DU CRETACE.


Même s'ils suivent de près Archaeopteryx, les oiseaux du crétacé inférieur (il y a 130 millions d'années) ressemblaient déjà beaucoup plus à nos oiseaux actuels. La plupart volaient sans doute très bien. Les plus célèbres fossiles d'oiseaux crétacés sont Hesperornis et Ichthyornis, découverts en Amérique du Nord. Ils ont la particularité d'être pourvus de dents, tout comme Archaeopteryx et les théropodes. Hesperornis était un plongeur qui ne pouvait pas réellement voler et se nourrissait de poissons, tandis qu'Ichthyornis volait sans diffficulté.


LA PERIODE DU PLEISTOCENE.


teratornis
twoguysfossils.com
Parmi les fossiles de cette période (entre 2 millions et 10 000 ans), on a identifié des espèces toujours existantes. Ces fossiles se retrouvent en grand nombre dans les gisements de bitume de Rancho la Brea, en Californie, et en Europe. On y a notamment découvert des spécimens du Teratornis, dont l'envergure atteignait 3,80 m.


Nos oiseaux ne sont donc pas si modernes puisqu'ils sillonnent la terre et le ciel depuis plusieurs milliers d'années déjà. Le pléistocène fut l'époque de leur apogée ; depuis lors, leur nombre décroît : il en existait quelque 11 500 espèces durant le pléistocène, soit 2 000 de plus qu'aujourd'hui.


Créé le 10/01/2003 par Damien Thiebault


A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts
Mis à jour le 19/03/2014 14:29:41 - © 1996-2014 Oiseaux.net

L'origine des oiseaux