Territoires

Oiseaux.info par Damien Thiebault


Chez les Oiseaux, la territorialité est un phénomène général. Elle fait partie du cycle de reproduction. Schématiquement, au printemps, le mâle s'installe sur un territoire où il se signale par des manifestations vocales et des attitudes remarquables. On peut distinguer quatre grands types de territoire :


Dans le premier cas, c'est sur une aire de reproduction étendue qu'ont lieu toutes les activités du couple : parades, accouplement, nidification et recherche de nourriture. C'est le cas de la plupart des fauvettes et surtout du rouge-gorge, chez qui le territoire est défendu toute l'année.


Dans le second cas, le territoire est une aire de reproduction moyennement étendue où a lieu la nidification, mais qui ne fournit pas la plus grande partie de la nourriture des parents et des jeunes (engoulevents). Les rivaux s'affrontent à leur frontière mais se retrouvent sur des terrains de nourrissage communs (vanneaux, avocettes).


Chez les oiseaux nichant en colonies (cormorans, pélicans, fous, goélands, mouettes, sternes), le territoire se réduit à l'aire - quelques centimètres carrés - entourant immédiatement le nid. Les couples sont juxtaposés et se touchent presque. Ils vont chercher leur nourriture à l'écart de la colonie.


Chez un petit nombre d'espèces enfin (Chevaliers combattants, Tétras ...), le territoire n'est plus utilisé pour la nidification. C'est un simple lieu de rencontre entre partenaires sexuels. Les mâles, vivement colorés, s'exhibent sur des arènes de parade où ils défendent chacun un petit territoire ; les femelles, de coloration cryptique, les rejoignent uniquement pour l'accouplement, et nidifient à l'écart de l'arène. L'établissement et la défense du territoire sont généralement dévolus aux mâles, souvent porteurs de livrées nuptiales colorées. Mais chez les rhynchées peintes tropicales et les phalaropes des régions nordiques, les rôles sont inversés : le mâle de coloration terne s'occupe de la couvée et des jeunes, tandis que la femelle porte la livrée et exécute les parades. Les manchots empereurs constituent un cas extrême ; ils se rassemblent en vastes sociétés coloniales sans territoire ni hiérarchie, mais les conjoints coopèrent étroitement pour les soins prodigués à l'oeuf et au jeune. Chez de nombreuses espèces des régions tropicales où la périodicité de la reproduction n'est pas annuelle, on rencontre des unités de reproduction où des sujets immatures assistent un couple dans les diverses tâches de la nidification ; il se constitue ainsi une réserve de sujets expérimentés immédiatement mobilisables lorsque les conditions locales deviennent favorables à la nidification.


Créé le 02/12/2002 par Damien Thiebault


A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts
Mis à jour le 19/03/2014 14:29:41 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Territoires